Le Chat Libre de Toulouse
*
|
|
  |
|
|
[ L’Association ] | [ Les chats à adopter ] | [ Articles en vente ] | [ Infos pratiques ]
|
\
- -
/
Association loi 1901 à but non lucratif déclarée à la Préfecture de la Haute-Garonne le 15/12/83.
n° SIRET 498 718 972 00017
Où écrire ? : chez Sandrine COMAS
36 rue de l'Ousseau A09
31830 PLAISANCE DU TOUCH

Local : Cimetière de Terre-Cabade, à Jolimont - Toulouse
Visites sur RDV uniquement à toulouse@le-chat-libre.com
Lundi FERME
Mardi : après midi
Mercredi : matin
Jeudi matin
Vendredi : après midi
Samedi 15h-18h
Dimanche 15h-18h

les jours et horaires sont donnés à
titre indicatif
, étant bénévoles nous pouvons être amenées à décaler nos horaires voire à ne pas être disponibles suite à des obligations personnelles ou des urgences vétérinaires à assumer – nous vous demandons de prendre Rdv la veille au minimum voire de vérifier notre présence avant de venir au local sous peine de trouver porte close.
~+~
samedi 25 mars 2017 [18:32]
*
/ Accès privé \
Nom d’utilisateur
Mot de passe
---
Codes d’accès oubliés ?
---
S’inscrire
---
Liste des inscrits
__ 3860 membres __
\ ConnexMode 1.2 /
*
/ la Lettre \
Pour recevoir notre newsletter
indiquez votre email
Veuillez recopier le code clef de sécurité inscrit dans l’image ci-dessous :
code clef de sécurité à recopier
\ WebLetter 1.0 /
*
 On aime ! 
La Chaîne Féline Francophone
Impact 1.0
. .
*
/ Rechercher \
dans le site
Taper votre requête
recherche sur
---
ailleurs sur le Web
Sélectionnez un moteur
Taper votre requête
\ Integral 1.0 /
*
*
|
/ --
|
 Forum 
site web...
>en savoir plus...
------
--
*
 Annuaire 
Les amis des chats (et des animaux) dans la région Midi-Pyrénées...et sur la toile
>en savoir plus...

------
::Toulouse et Haute-Garonne
------
::Départements voisins
------
::Au niveau national
------
::Quelques liens
------
--
*
 Livre d’or 
N’hésitez pas à laisser quelques mots sur notre livre d’or. Mais surtout venez lire ceux qui nous ont déjà soutenus.
>en savoir plus...

------
--
*
 Annonces 

>en savoir plus...

------
::Nos appels à l’aide et SOS
------
::Nous aider
------
::urgence pour nos positifs FIV Felv
------
::Perdus
------
::Trouvés
------
::Nos chats à adopter
------
::Notre mail
------
::Notre forum
------
::Notre facebook
------
::Nos chats sur actuanimaux
------
::Allez sur DONEO.ORG
------
::Acheter sur Zooplus ou Wanimo
------
::Faire un don sur paypal
------
--
*
 Galerie 
des chats, des chats et ... des chats
>en savoir plus...

------
--
*
 Journal de bord 
Statistiques journal
2 contributeurs, 2 articles, 8 réponses.
---
Dernières contributions
--- ---
23/11/04
--- ---
16/11/04
--- ---
13 et 14/11/04
--- ---
11/11/04
--- ---
03/11/04
--- ---
---
---
--
Accueil du journal de bord
LogBook 1.1
. .
*
\ -- |
*
WebLegend
WebLegend® 1.4
|
\ -- \
* * * *
::Infos pratiques>Santé>Santé de votre chat>
* / -- \
|| |||
home
Envoyer cette page à un ami
Version imprimable
||
| Webmaster<toulouse@le-chat-libre.com> |
\ -- /
*
Stériliser avant 6 mois réduit les risques de cancers mammaires
date de parution --/--/----
Une étude a montré que le risque de développer une tumeur mammaire était divisé par 7 chez des chattes ovariectomisées avant l’âge de six mois.
Les tumeurs mammaires viennent en troisième position des cancers chez la chatte après les tumeurs cutanées et les tumeurs du système hématopoïétique. L’âge moyen de survenue est de 10-12 ans. On note apparemment des prédispositions raciales (siamois et domestic shorthair).
Dans 80 à 96% des cas, ce sont des tumeurs malignes, pour la plupart des carcinomes. Les métastases sont fréquentes et le temps de survie modeste, généralement inférieur à un an, la taille de la tumeur étant un élément déterminant du pronostic. Le rôle des hormones dans l’apparition de ces tumeurs est encore mal compris. Certaines études montrent en tous cas que l’exposition répétée à des progestatifs de synthèse est un facteur de risque.La plupart des publications concernent la chienne, celle-ci s’est penchée sur un nombre important de chattes les auteurs ont sélectionné 308 animaux chez qui le diagnostic de carcinome mammaire avait été effectué histologiquement. 400 chattes souffrant d’autres affections ont servi de témoins. L’âge moyen au moment du diagnostic était de 12 ans. Des informations complètes ont pu être obtenues pour 66 % des chattes présentant une tumeur mammaire et pour 51 % des témoins. 58 chattes étaient entières, 346 stérilisées. L’âge de la stérilisation était connu pour 223 chattes (67 % des chattes présentant une tumeur mammaire et 62 % des témoins). Les femelles non stérilisées représentaient 27 % des cas de tumeur, contre 13 % pour les chattes stérilisées. Le risque chez les femelles non stérilisées est multiplié par 2,7. Par ailleurs, les chattes stérilisées présentant une tumeur mammaire avaient été en moyenne opérées plus tard que les autres. La réduction du risque, dans cette étude, est d’autant plus nette que l’ovariectomie a été réalisée de manière précoce. Le risque est diminué de 91 % quand l’ovariectomie a été réalisée avant l’âge de 6 mois, de 86 % avant l’âge de un an. L’effet protecteur n’est plus significatif (13 %) quand l’ovariectomie est réalisée entre 13 et 24 mois. Curieusement, quand elle est pratiquée après l’âge de deux ans, le risque de tumeur mammaire est augmenté (odd ratio=3,7).

Toutefois, les auteurs soulignent que cette observation doit être relativisée car elle concerne un très faible nombre d’animaux.

Chez les chattes ovariectomisées après l’âge de 6 mois, le fait d’avoir eu des portées semble augmenter légèrement le risque. Seules 6 chattes dans cette étude avaient été exposées à des progestatifs de synthèse et ce nombre est trop faible pour que l’on puisse en tirer des conclusions.
autre résumé du même article

L’effet de la stérilisation sur I’incidence des cancers mammaires dans l‘espèce féline est mesuré dans cet article* rapportant les résultats d’une étude clinique rétrospective. Les dossiers de plus de 400 chats sont revus comprenant un groupe témoin et un groupe atteint de carcinome mammaire. Les résultats montrent que la stérilisation précoce (avant 6 mois) diminue de 91 % le risque de cancers mammaires chez la chatte. Comme chez la chienne, cet effet bénéfique diminue avec l’âge : il n’est plus que de 86 % de réduction des risques entre 7 et 12 mois puis de 11 % entre 13 et 24 mois. il est nul après 24 mois. Le rôle précis des oestrogènes et de la progestérone dans le développement des carcinomes mammaires chez la chatte n’est pas aussi bien connu que dans d’autres espèces. Il a été cependant montré dans une autre étude que le taux de récepteurs aux oestrogènes dans les cancers mammaires félins est moins important que dans d’autres espèces. Le siamois est la race la plus représentée dans le groupe atteint de cancer.

* Beth Overley, Frances S. Shofer, Michael H. Goldschmidt, Dave Sherer and Karin LI. Sorenmo. Association between Ovariohysterectomy and Feline Mammary Carcinoma J. of Veterinary Internal Medicine, 2005, 19, p 560-563.
PS = nous ne faisons que des ovariectomies, le plus souvent, mais les conséquences hormonales sont identiques, donc les conclusions de l’article sont valables.
Ovariectomie L’abord par la ligne blanche serait préférable.

Les habitudes en matière d’ovariectomie chez la chatte varient selon les pays l’approche par les flancs est préférée en Grande-Bretagne alors que les Américains opèrent volontiers par la ligne blanche. Les auteurs ont cherché à savoir quelle voie d’abord était la plus douloureuse. La douleur est plus difficile a évaluer chez le chat que chez le chien Dans cette étude, deux systèmes d’évaluation VAS (visual analogue scale) et SDS (simple descriptive scale) ont été utilisés. 20 chattes ont été divisées en deux groupes 1 un subissant une ovariectomie par le flanc, l’autre par la ligne blanche Le protocole anesthésique était identique, le chirurgien était le même En dehors de l’anesthésie proprement dite, les chattes recevaient 0,3 mg/kg de méloxicam. Sur 1’echelle définie par les auteurs, on notait de très fortes variations de la « douleur», allant de 3 a 13,5 A noter que le chirurgien mettait en moyenne un peu plus de temps (13,6 minutes) par la ligne blanche que parles flancs (Il I minutes) Le score de douleur est corrélé à la durée de l’intervention curieusement, plus l’intervention est longue, moins la douleur est intense Il existe une différence entre les deux voies d abord par le flanc est un peu plus douloureux bien que cela ne soit pas statistiquement significatif L’intervention par la ligne blanche étant un peu plus longue (et moins douloureuse), ceci explique sans doute pourquoi la durée de 1 intervention est corrélée négativement à la douleur Il est vraisemblable que la meilleure visibilité offerte par 1 abord par la ligne blanche permette une accessibilité plus facile aux ovaires et d éviter les manipulations des organes abdominaux Il n y avait pas de groupe témoin sans analgésie car les auteurs considèrent inacceptable éthiquement de ne pas en employer Pas vraiment de quoi décider de changer de technique.

BURROW (R) Prospective evaluation of postoperative pain in cats undergoing ovariohysterectomy by a midline or flank approach. Veterinary Record 2006 Vol 158 N°19 652~661
* Polytrans *
--
© Le Chat Libre de Toulouse